NOUVEAUTÉS

NOUVEAUTÉS

Accueil > Nouveautés
"Une équipe de travail peut faucher jusqu’à 80 hectares de luzerne grâce aux machines SIP."

2020-Aug-18

Le mois de juillet est une période importante pour l’entreprise EURO-TIM d.o.o, propriété de Danijela et Darko Grivičić, dont le siège social se trouve dans le petit village Slavone de Kujnik en Croatie.

 

Cette ferme exploite 50 hectares en propriété et près de 800 hectares de terres appartenant à la municipalité de Sibinj et Brodski Stupnik. Avec ses 11 employés, principalement des jeunes, l’entreprise dispose d’un élevage laitier et est spécialisée dans la culture de luzerne et de trèfle. L’exploitation dispose également depuis le printemps 2018 d’une usine de production de pellets, d’une valeur de 3 millions de kunas. Ils produisent des pellets à partir de leurs cultures et de résidus de culture et les revendent ensuite.

 

"La saison se passe plutôt très bien pour l’instant. En blé, nous avons atteint des rendements de 8 tonnes à l’hectare, ce qui est notre nouveau record. Les rendements en blé biologique sont plus bas, environ 5 tonnes à l’hectare car nous avons souffert des insectes. Nous sommes plutôt satisfaits de notre rendement en colza biologique: 2.3 tonnes à l’hectare. Nous avons livré notre orge à la brasserie et nous avons exporté notre blé et notre colza à des prix intéressants. Nous cultivons également du soja et du mais qui sont très beaux grâce aux pluies des mois de juin et juillet. Les cultures sont magnifiques et prometteuses," explique Darko Grivičić alors qu’une équipe de salariés fauche de la luzerne qu’ils exploitent cette année sur 230 hectares.

 

 

tl_files/novice_2020/2020-07-30 EURO-TIM HR/opg-grivicic-9.jpg

 

Dans cette parcelle il s’agit de la quatrième coupe de luzerne 

 

Dans cette région, nous sommes déjà à la 3ème voir la 4ème coupe de cette culture à forte valeur nutritive. Une partie de la production est vendue en balles et l’autre partie est transformée dans l’usine en pellets pour l’alimentation du bétail. En tant que pionnier dans la production de pellets en Croatie, l’entreprise travaille également avec d’autres biomasses et résidus de récolte (blé, colza, soja) en complément de leurs productions biologiques (sur environ 600 hectares).

 

Le propriétaire nous a également conduit dans un champ de luzerne afin de nous présenter le chantier, en compagnie de ses employés Dražen Mesaroš et Hrvoje Dikanović, travaillant au quotidien avec des machines du constructeur slovène SIP. L’ensemble de fauche est entrainé par un tracteur de 160cv, même si 130 chevaux suffiraient selon le fabricant.

 

"Ces dernières années j’ai beaucoup travaillé au développement de notre technique de récolte et nous sommes très satisfaits de notre ensemble de fauche de 9m de largeur de travail. La vitesse de travail optimale se trouve entre 7 et 10 km/h. Cette troisième coupe est moins dense donc en 7 heures nous avons déjà fauché 75 hectares. Ensuite nous passons avec notre faneuse, également de 9m de largeur de travail, afin de faire sécher la récolte le plus vite possible.

 

D’ailleurs, notre équipe est entièrement composée de jeunes, nous avons tous moins de 30 ans." Nos salaires sont élevés et nous n’avons pas à nous plaindre. Nous n’avons pas besoin d’aller en Allemagne ou en Ireland, nous sommes heureux ici et nous sommes avec nos familles.» explique Dražen Mesaroš, travaillant pour l’entreprise depuis 13 ans.Son collègue, qui dispose d’un peu moins d’expérience, est aussi satisfait de son travail et des machines qui lui sont confiées. Les machines SIP sont robustes et efficaces, elles permettent de réaliser un travail de qualité rapidement.


tl_files/novice_2020/2020-07-30 EURO-TIM HR/opg-grivicic-14.jpg

 

tl_files/novice_2020/2020-07-30 EURO-TIM HR/opg-grivicic-11.jpg

 

D’une petite faucheuse à l’intégralité de la gamme SIP 

  

"Les machines sont solides, d’excellente qualité, faciles d’entretien et le constructeur est très réactif. Les pannes sont rares mais lorsque nous avons un souci, leurs experts nous aident à le régler rapidement," explique Hrvoje. 

 

Après une brève conversation avec ses employés pour organiser les prochains jours avant son départ en vacances, Darko Grivičić nous explique qu’il est vraiment très fier de ses employés en qui il aspire pleinement confiance.

 

Il en est de même avec le matériel, il a d’abord acheté une petite faucheuse SIP avant de finalement accueillir une grande partie de la gamme sur son exploitation, convaincu de la qualité des machines.

 

"Elle n’avait pas de conditionneur et à cause de cela, il était difficile de faire sécher le trèfle et la luzerne. Lorsque nous avons décidé d’augmenter notre production de luzerne, j’ai contacté Željko Šoštarić, responsable des ventes pour la Croatie chez SIP et nous avons suivi ses conseils pour l’achat de notre nouvelle faucheuse. J’ai tout de suite vu une grosse différence de qualité de séchage sur la luzerne. Notre surface augmente chaque année, nous avions d’abord 50ha puis maintenant 200ha et nous espérons bientôt arriver à 300 ha. 

 

"Comme vous avez pu le voir, nos employés vont faucher 80 hectares en une équipe. Après la fauche, la récolte sera fanée avec notre faneuse de 9 mètres afin d’être pressée le lendemain à un pourcentage d’humidité compris entre 12 et 15 pourcents. Nous utilisons exclusivement des machines SIP, pour faucher, faner et andainer la luzerne. Nous disposons de deux andaineurs de 7 mètres de largeurs de travail. 

 

tl_files/novice_2020/2020-07-30 EURO-TIM HR/opg-grivicic-20.jpg

 

Nous faisons entre 500 et 600 bottes par jours 

 

"Nous utilisons nos andaineurs pour réaliser un andain regroupant 14 mètres de large. Ainsi, nous pouvons réaliser jusqu’à 500 ou 600 bottes par jours avec une seule presse. Depuis que nous collaborons avec SIP, je ne peux qu’être positif à propos des machines et du SAV. Nous n’avons rencontré aucun problème majeur avec les machines. Elles sont très performantes, tout comme mes collaborateurs. Je suis très fier de mon équipe," conclue-t-il.  

 

Crédit par: Agro klub

Go back

News